La recherche a irréfutablement  démontré que ce qui différencie les personnes prospères du reste n’est pas leur talent (important cependant), mais leur dévouement et leur engagement à travailler comme étant les meilleurs – quel que soit leur domaine d’activité. L’autodiscipline est quelque chose dont nous avons tous besoin, car c’est une caractéristique essentielle de la réussite.

Est-ce que la maîtrise de l’autodiscipline est innée? Certainement pas. C’est une compétence de la vie que vous apprenez avec la pratique.

C’est simple.  Il y a toujours des défis et des problèmes imprévus sur la voie du succès et de la réussite. L’essence même de l’autodiscipline est la capacité de surmonter les défis et les inconforts.

Pour les dépasser, vous devez persévérer et être discipliné. De même, les troubles de l’alimentation ou d’autres problèmes associés à l’excès (comme le tabagisme, l’alcoolisme ou consommation de pornographie) nécessitent une volonté et une autodiscipline.

Les habitudes excessives favorisent une faible estime de soi et un manque de confiance en soi. Si vous ne pouvez pas contrôler vos pulsions, vous pouvez vous en vouloir ou vous punir. De même, l’inverse est également vrai. La faible estime de soi peut causer ces comportements excessifs ou extrémistes, il s’agit d’un cercle vicieux.

L’autodiscipline vous aide à contrôler vos actions et à vous assurer de rester sur la bonne voie.

Qu’est-ce que l’autodiscipline?

C’est la capacité de contrôler ses impulsions, ses émotions, ses désirs et ses comportements. Il est possible de réduire la satisfaction immédiate en faveur d’un accomplissement sur du moyen ou long terme.

Avoir l’autodiscipline revient à maîtriser la prise de décision consciente. Certes, être discipliné ne signifie pas vivre un mode de vie limitant ou restrictif. Cela signifie apprendre à concentrer votre esprit et vos énergies sur vos objectifs, et à persévérer jusqu’à ce qu’ils soient accomplis.

Cela signifie également cultiver une mentalité selon laquelle vous êtes gouverné par vos choix délibérés plutôt que par vos émotions, vos mauvaises habitudes ou l’influence des autres. L’autodiscipline vous permet d’atteindre vos objectifs dans un délai raisonnable et de vivre une vie plus ordonnée et plus satisfaisante.

Comment développer l’autodiscipline ?

Pour commencer à cultiver l’autodiscipline, vous avez besoin de certains facteurs pour entrer en jeu. Certains de ces facteurs proviennent de l’intérieur et d’autres peuvent provenir de votre environnement externe.

  • Avoir un objectif

Pour commencer, l’autodiscipline requiert d’abord d’avoir un fort désir d’atteindre un objectif spécifique.  Vous avez besoin d’être inspiré par vos rêves et motivé par votre succès pour alimenter l’autodiscipline, ou autrement vous auriez du mal à rester concentré à long terme. Et cela se résume essentiellement à avoir suffisamment de bonnes raisons d’entreprendre la tâche ou le projet en cours.

Une fois que vous avez clarifié ce que vous voulez atteindre comme objectif, la deuxième étape consiste à décrire les résultats souhaités en fonction des comportements que vous souhaitez adopter, et des moyens dont vous disposez pour la réalisation de cet objectif.

Il est important d’être réaliste sur les moyens que vous avez. Vous ne devez pas vous trouver des excuses. Comme il est tout aussi important d’examiner vos attitudes et vos comportements pour savoir si vous êtes aligné avec vos aspirations.

  • Définir les priorité

Pour acquérir l’autodiscipline, les priorités sont absolument primordiales, car elles organisent votre quotidien selon l’importance des taches et l’énergie qu’ils nécessitent. Vous devez préparer à l’avance ce qui est important au quotidien. L’autodiscipline exige d’avoir une structure à suivre. En vous poussant à faire ce qui est important, même si ce n’est pas facile, votre autodiscipline se développera.

En installant une routine quotidienne pour assurer le «renouveau de la volonté», vous éviterez l’épuisement et vous serez productif au plus haut niveau. Je vous suggère de programmer des pratiques comme l’écriture, la méditation ou le sport pour vous aider à booster votre énergie.

  • Cultiver la persévérance.

Bien sûr, aucun ensemble d’habitudes d’autodiscipline ne serait complet sans la persévérance. La persévérance est une habitude qui nous aide à ne pas abandonner. Même lorsque nous échouons, cela nous permet de se relever et de continuer à essayer.

Pourquoi? Parce que la réalisation de nos objectifs est difficile. Se décourager est facile. Et abandonner prend beaucoup moins d’efforts que de continuer à essayer, en particulier vers quelque chose qui nécessite un effort colossal avant de nous donner un plaisir.

Mais c’est exactement ce qu’il faut. Ce qu’il faut faire, c’est réaliser que toutes les personnes qui ont réussi, ont rencontré plusieurs échecs. L’échec est un tremplin important dans la vie. Sans échouer, nous ne pouvons pas avoir assez d’expérience pour atteindre les objectifs élevés que nous nous sommes fixés.